DCB/DBC Mobile beta
+

Nouvelles du DBC/DCB

Nouvelles biographies

Biographies mises à jour

Biographie du jour

McNICOLL, HELEN GALLOWAY – Volume XIV (1911-1920)

née le 14 décembre 1879 à Toronto

La Confédération

Le gouvernement responsable

Sir John Alexander Macdonald

De la colonie de la Rivière-Rouge au Manitoba (1812–1870)

Sir Wilfrid Laurier

Sir George-Étienne Cartier

Sports et sportifs

Les fenians

Les femmes dans le DBC/DCB

Les conférences de Charlottetown et de Québec en 1864

Les textes introductifs du DBC/DCB

Les Acadiens

Module éducatif

La guerre de 1812

Les premiers ministres du Canada en temps de guerre

La Première Guerre mondiale

La Première Guerre mondiale et la croissance du gouvernement central


À cause du rôle du Canada dans la Première Guerre mondiale, le gouvernement fédéral dut étendre sa portée dans plusieurs sphères de la société. Les besoins engendrés par la guerre totale requirent l’expansion du service civil, la mobilisation de recrues et l’intervention directe du gouvernement de sir Robert Laird Borden dans la vie économique du pays :

Pour répondre à un urgent besoin de denrées en Europe, le gouvernement de Borden réquisitionna la récolte de blé de 1915. En 1917, la montée en flèche des prix donna lieu à la mise sur pied de la Commission des surveillants du commerce du grain du Canada. Cet organisme, dirigé par Robert Magill*, retira aux entreprises céréalières privées la mise en marché des récoltes de 1917 et de 1918. Il fut remplacé par la Commission canadienne du blé, qui reçut le même mandat pour la récolte de 1919. De plus, en 1917, William John Hanna* fut nommé contrôleur des vivres pour régir la production et la distribution des denrées du Canada, et Charles Alexander Magrath* reçut le pouvoir de réglementer la distribution et les prix des combustibles ainsi que les salaires des mineurs en Alberta et en Nouvelle-Écosse. Un an plus tôt, comme les bénéfices excessifs réalisés par les entreprises canadiennes à cause de la guerre devenaient une préoccupation grandissante, Borden et White étaient revenus sur leurs positions et avaient mis en place la première forme d’imposition directe au pays, l’impôt sur le bénéfice des entreprises en temps de guerre. Cette mesure avait un motif politique. Il en fut de même quand White imposa à contrecœur en 1917 l’impôt de guerre sur le revenu en même temps que fut adoptée la Loi concernant le service militaire, prétendument pour saisir les revenus excédentaires du pays, mesure qui allait de pair avec l’enrôlement forcé dans l’armée […] Bref, dès 1917, on avait rompu avec la tradition ; la politique du laisser-faire avait cédé le pas à une intervention remarquable du gouvernement dans l’économie.

 

Pour en savoir plus sur l’expansion du gouvernement fédéral durant la Première Guerre mondiale, nous vous invitons à consulter notre ensemble thématique sur La Première Guerre mondiale, ainsi que les biographies suivantes.

◀◀  15 16 17 18 19 20 21  ▶▶